Smudge Stick: tuto pour réaliser un bâton de fumigation « maison » (DIY)

Très à la mode en ce moment, le rituel ancestral qui consiste à utiliser un smudge stick (bâton de fumigation en français) pour purifier un un lieu de vie, un objet ou des cristaux est largement inspiré des rites anciens  pratiqués par les romains, grecs, égyptiens ou amérindiens. Il consiste  à faire brûler un petit bouquet de plantes aromatiques séchées reliées par une ficelle. On le fait circuler dans la pièce ou dessus de l’objet que l’on souhaite débarrasser de ses énergies négatives.

C’est une pratique qui remonte à la nuit de temps. Les romains se servaient ainsi du lichen des chêne, les Amérindiens de sauge blanche, les Égyptiens de thym et les chrétiens de myrrhe ou d’oliban. Largement remis au goût du jour par tendance actuelle qui prône le « bien-être au naturel », les smudge sticks (bâtons de fumigation) sont facilement réalisables chez vous. Voici ci-dessous un tuto simple et rapide pour apprendre à confectionner ces jolis sticks.

Quelles plantes choisir pour réaliser un smudge stick (bâton de fumigation)?

Il n’y a pas qu’une seule et unique recette magique pour confectionner des smudge sticks! Ces bâtonnets « dépolluants » sont en effet constitués de différentes herbes aromatiques, d’arbres résineux (pins et sapins) ou de fleurs sauvages comme de la sauge, du thym, du laurier ou de la lavande…en fonction de ce que l’on trouve autour de soi et de la saison pendant laquelle ils sont réalisés.

On privilégiera des plantes fraîches et ayant un fort pouvoir antibactérien ou ayant une résonance énergétique élevée. Traditionnellement, c’est la sauge blanche qui sert de base au stick car son odeur permet de calmer les émotions négatives. Malheureusement celle-ci doit être importée car elle pousse principalement en Californie, ce qui n’est pas très écologique. Privilégiez donc la sauge officinale, locale et facilement cultivable dans nos contrées.

A cela vous ajouterez des plantes du jardin qui sèchent vite sans devenir trop friables. Celles de la famille des lamiacées répondent parfaitement à ces critères. Il s’agit entre autre de :

  • la sauge officinale: base des bâtons de fumigation (voir ci-dessus).
  • le thym : traditionnellement utilisé pour les rites de « passage », il permettait de se libérer du passé, de chasser la mélancolie et les sentiments négatifs.
  • le laurier noble/vrai: synonyme de sagesse et de clairvoyance, souvent utilisé dans les oracles au temps de romains
  • la lavande officinale: connue pour ses vertus apaisantes, elle apporte purification et protection.
  • la sarriette: une plante stimulante psychique et dynamisante
  • le romarin: a des vibrations énergétiques très puissantes; élimine les pensée négatives et favorise la concentration.
  • la menthe poivrée: tonique, elle permet l’alignement et l’ancrage.

… mais aussi de la verveine citronnelle, des branches de pin sylvestre etc…

L’importance du ressenti dans le choix des plantes qui constitueront votre smudge stick

A vous de choisir des plantes qui vous « parlent » et qui raisonnent en vous tant au niveau de leur odeur que de tout ce qu’elles dégagent et représentent à vos yeux (souvenirs, effet clamant ou dynamisant, plaisirs des yeux…).

N’utilisez de préférence pas les aromates que l’on trouve en pot « prêt à planter » dans les grandes surfaces d’alimentation. Celles-ci ont subi un développement accéléré ultra rapide, leur ôtant toute vitalité et énergie rustique, critères nécessaires pour une fumigation de dé-purification dans les règles de l’art.

Vous pouvez par contre y ajouter quelques fleurs sauvages (roses, Achillée Millefeuille, hysopes) qui viendront agréablement décorer vos smudge sticks (bâtons de fumigation) et y ajouter un parfum subtil.

💡 Vous aimerez aussi découvrir 3 tisanes détox à base de plantes sauvages du jardin

Smudge stick: tuto pour fabriquer un bâton de fumigation "maison"
Crédit photo: Célia Dreams

Usages du smudge stick (bâton de fumigation): pourquoi faire brûler des plantes sauvages chez soi?

Généralement on utilise un smudge stick (bâton de fumigation) pour dépolluer un espace ou un objet, faire en sorte de le débarrasser de ses ondes négatives ou d’un passé trop encombrant. 

Mais certains en font également brûler avant de méditer, de tirer des cartes (tarot) ou les jours de pleine / nouvelle lune pour purifier leurs pierres et cristaux. En se consumant lentement, le bâton de fumigation permet en effet aussi à la personne qui le tient de se recentrer sur lui-même, de ralentir son tempo et de clarifier ses esprits.

Dans la plupart des cas, il s’agit en effet  d’instaurer un rituel bienfaisant qui va ancrer la personne dans sa pratique et dans le moment présent. Cette pratique répond à un vrai besoin de reconnexion à des valeurs simples et justes ainsi qu’à l’envie croissante de revenir à plus de naturel pour favoriser le bien-être.

La fumée par combustion d’un mélange de bois, d’herbes médicinales et odoriférantes capte en fait de grandes quantités d’ions positifs. Ceux-ci servent surtout de bases aux microparticules pour qu’elles puissent se maintenir en suspension dans l’atmosphère. Lorsque les ions négatifs sont majoritaires, les poussières se déposent. Un air saturé d’ions positifs est néfaste pour la santé, tandis qu’une atmosphère riche en ions négatifs (comme en bord de mer ou à la montagne) est au contraire très bénéfique, notamment pour les voies respiratoires, le système immunitaire et l’équilibre psychique.

Voici quelques règles à respecter pour une fumigation dans les règles de l’art: 

  • Retirer de la pièce tout ce qui est « vivant » (plantes, animaux,…)
  • Ne rien laisser d’alimentaire dans la pièce (ranger les coupes de fruits )
  • Une fois la fumigation terminée, aérez quelques instants. Idéalement, passez un coup de chiffon à poussière humecté et lavez le sol pour débarrasser la pièce des derniers miasmes neutralisés par la fumée.
  • L’effet d’assainissement perdure plusieurs jours. 

 

Tutoriel pour la fabrication de smudge sticke (bâtons de fumigation) « maison »

Matériel nécessaire

De la ficelle en matière « naturelle » (coton, chanvre, raffia ou lin)

Des ciseaux

Des plantes aromatiques, fleurs sauvages ou bâtonnets de résineux coupés à la même taille (+/- 10cm)

Réalisation d’un smudge stick (bâton de fumigation)

Voici les 5 étapes à suivre pour réaliser un smudge stick:

1.Cueillez les plantes qui serviront à confectionner vos smudges sticks (de préférence quelques heures après la rosée du matin pour éviter qu’elles ne soient trop humides et finissent par pourrir).

Comment faire un smudge stick (bâton de fumigation)?
Crédit photo: Célia Dreams

2.Taillez vos plantes pour qu’elles aient à peu près toutes la même taille. Assemblez-les ensuite en veillant à mettre les plus fragile au centre et maintenez le tout bien serré.

3.Faites un premier nœud avec votre corde à la base de votre « bouquet » en le maintenant bien serré. Remontez ensuite la corde en tournant tout au long de votre « bouquet » toujours en serrant bien. Lorsque vous aurez bien saucissonné vos herbes, faites un nouveau nœud à l’autre extrémité. Si nécessaire, répéter l’opération dans le sens inverse.

4.Coupez les feuilles qui dépassent.

5.Faites sécher votre smudge stick la tête en bas dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière pendant minimum 1 mois.

Comment fabriquer un bâton de fumigation (smudge stick) en 5 étapes
Crédit photo: Célia Dreams

Voilà, c’est prêt! Il suffit alors d’allumer la pointe de votre bâton et une fois que la flamme a pris, soufflez dessus et laisser le se consumer. Lorsque vous le brûlerez, utilisez une petite coupelle pour le poser.

💡 Voici un autre DIY très sympa et facile à réaliser: Glaçons de fleurs: une idée de déco originale pour vos boissons et cocktails d’été

Précautions d’usage

On ne fait jamais brûler un smudge stick en entier à grandes flammes. Il s’agit plutôt de l’allumer et ensuite de l’éteindre et de le laisser se consumer (un peu comme des braises) tout doucement.

J’ai lu plusieurs fois qu’il n’était pas bon de faire brûler de la sauge commune (celle qu’on fait pousser sur nos balcons). Il s’en dégagerait une fumée noire et âcre. Faites donc quelques tests en extérieur avant de d’utiliser vos smudges sticks à l’intérieur et privilégiez toujours de la sauge blanche ou officinale.

Manipuler avec précaution votre smudge stick (bâtons de fumigation) lorsque vous le laisser se consumer. Les cendres pourraient tomber sur une matière inflammable et faire des sérieux dégâts. Ayez par exemple une petite coupelle que vous tiendrez en-dessous des votre smudge stick lorsque celui-ci dégage de la fumée.

Ce qui compte surtout dans ce genre de rituel, c’est votre motivation et l’énergie que vous allez mettre dans chacun des gestes à accomplir. Soyez présent et faites en sorte de ne pensez qu’à des choses positives. 

J’espère que ce tuto vous aura plu. Il ne vous reste plus qu’à attendre le bon moment pour allumer votre smudge stick. Nouvelle lune, pleine lune, déménagement, visite de personnes avec ondes négatives chez vous… Dites-moi en commentaire dans quelle occasion vous l’avez utilisé.

Ces ouvrages pourraient vous plaire (cliquez sur la photo pour plus d’infos)

             

Besoin de plus d’inspiration?

Abonnez-vous à mon, tableau Pinterest « Santé et bien-être : se soigner au naturel« . J’y partage régulièrement des astuces et recettes autour de la santé et du bien-être au naturel

*****

Si ce tuto pour réaliser des smudge sticks (bâtons de fumigation) « maison » vous a plu, n’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest à l’aide du visuel ci-dessous

Tutoriel pour confectionner un smudge stick (bâton de fumigation) maison
Crédit photo: Célia Dreams

Vous pouvez aussi le commenter et liker sur les réseaux sociaux ou poser vos questions ci-dessous. 
Enfin n’hésitez pas à vous abonner à la Newslettre ainsi qu’aux pages Facebook, Instagram, et à la chaine Youtube du blog pour ne rien rater des prochaines publications !

Inscris-toi à la Newsletter et reçois ton cadeau de bienvenue!

eBook gratuit - "Collations équilibrées et gourmandes pour petits et grands!"

Célia Dreams - eBook - Collations équilibrées et gourmandes: recettes et astuces pour ne plus succomber aux sucreries industrielles

En t'abonnant au blog, tu rejoindras la joyeuse communauté de Célia Dreams!

Tu bénéficieras ainsi régulièrement d'astuces simples et efficaces pour embellir ton quotidien. 

Adresse e-mail non valide
Promis, je ne t’inonderai pas de mails et tu pourras repartir quand tu le voudras!
Pas encore de notation.

Votre évaluation

Résumé
Smudge Sticks: tuto pour réaliser un bâton de fumigation "maison" (DIY)
Nom de l'article
Smudge Sticks: tuto pour réaliser un bâton de fumigation "maison" (DIY)
Description
Voici comment réaliser un smudge stick (bâton de fumigation en français): utilisé lors de rituels pour purifier une pièce ou un objet, le smudge stick permet de se recentrer et d'évacuer les ondes négatives. Issue de la culture amérindienne, cette tendance bien-être est préconisée les soirs de pleine ou de nouvelle lune, avant une méditation ou un tirage de carte.
Autheur
Nom de l'éditeur
Célia Dreams
Logo de l'éditeur
Posté avec ♥ dans la catégorie Blog, Green

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.