Zéro déchet: comment s’y mettre? 7 astuces faciles et durables issues du livre culte de Béa Johnson.

Le zéro déchet, le minimalisme, la slow cosmétique … Trois concepts à la mode régulièrement mis à la une des plus grands magazines. Mais pourquoi ces phénomènes liés à « l’anti-consommation de masse » et au « retour à l’essentiel » prennent-ils une telle ampleur ? Comment faire la différence entre effet de mode et urgence écologique? Que retenir de toute cette littérature et comment mettre en pratique les mesures préconisées à notre petite échelle? Si toi aussi tu es sensible à la problématique du « consommez moins mais mieux », je te propose 7 astuces durables et faciles à mettre en place basées sur le livre culte de Béa Johnson pour passer en douceur vers un mode de vie plus responsable. Débarrasse-toi du superflu et reviens enfin à l’essentiel !

Zéro déchet: que retenir du livre culte de béa Johnson et 8 astuces pour apprendre comment s'y mettre.

Crédit photo: Célia Dreams

ZÉRO DÉCHET de BÉA JOHNSON 

J’ai récemment découvert « Zéro Déchet », le livre référence de Bea Johnson, papesse et pionnière du mode de vie sans déchet. Son best-seller est écrit sous la forme d’un guide qui a pour vocation de nous inculquer comment réduire de façon drastique nos déchets et faire au passage rire tous nos amis de sérieuses économies. Mais son livre est aussi et surtout un vrai projet de vie qui met l’accent sur l’empreinte écologique désastreuse que nous allons laisser aux générations futures si nous ne changeons pas rapidement notre manière de consommer. Si tu as 30 10 minutes et que tu te sens concerné(e), prends une boisson chaude et assied-toi confortablement. Je vais t’épargner deux semaines de lecture et te résumer en quelques lignes les points essentiels de son livre. Et si tu as le courage de lire cet article jusqu’au bout envie de t’y mettre bientôt, je te révélerai aussi en fin d’article comment tendre vers le zéro déchet grâce à 7 astuces pratiques et super faciles à mettre en place.

Dans son ouvrage, Béa Johnson livre en effet sur base de sa propre expérience, ses meilleurs conseils et astuces pour dire « stop » au gaspillage. De la cuisine à la salle de bain, en passant par l’école, les courses ou les voyages, rien n’échappe à la tornade minimaliste !

Si je tiens tant à t’en parler aujourd’hui, c’est parce que son livre m’a profondément touchée. En tant que maman de trois enfants, je me sens très concernée par cette problématique et je ne peux décemment pas rester les bras croisés. Je pense en effet qu’il est urgent que nous prenions sincèrement conscience des dégâts irréversibles que nous causons chaque jour à l’environnement de par notre mode de vie occidental. Sans être une extrémiste de l’écologie, c’est une thématique qui fait bien quand on tient un blog lifestyle me tient fort à cœur.

C’est donc via mon blog et ses millions de fidèles lectrices que j’ai décidé de mettre ma petite pierre à l’édifice – aussi futile soit-elle – pour tenter de faire bouger les choses en la matière. J’estime en effet après avoir lu le manuel de Béa Johnson, qu’il est de ma responsabilité de montrer à quel point il est bien plus facile qu’on ne l’imagine de contribuer au changement des mentalités.

Il se peut que ma démarche te paraisse loufoque, grotesque insurmontable, inefficace, voire absurde. Face à l’immensité de la tâche, il n’est en effet parfois difficile de savoir comment et par où commencer. Mais je te rappelle que l’idée n’est pas d’atteindre la perfection. Chaque petit geste que nous ferons dans ce sens, comptera. Et puis tu n’es pas seul(e), je vais te guider et te montrer le chemin pour que tu puisses toi aussi t’y mettre dès maintenant !.

Zéro déchet: que retenir du livre culte de béa Johnson et 8 astuces pour apprendre comment s'y mettre.

Crédit photo: Flickr – jakeandlindsay

ZÉRO DÉCHET – EN RÉSUMÉ, QUE FAUT-IL RETENIR ?

La lecture de « Zéro déchet » en soi n’est pas une « révélation ». Ce qui en a fait un succès d’édition, c’est que le livre se veut pédagogique et démontre étape par étape et à travers moult exemples comment chacun peut aisément participer au mouvement que les américains appellent désormais le « zero waste ».  Et quand on sait que ce sont « les petites rivières qui font les grands ruisseaux »… tout le monde devrait y contribuer.

La poubelle annuelle de la famille de Béa Johnson tient maintenant dans un bocal d’un quart de litre (elle veut une médaille l’icône planétaire?)  Il faudra sans doute plusieurs générations avant que nous arrivions à un tel résultat. Mais comme chaque pas compte, je vais t’expliquer comment tendre vers cet exploit et pourquoi cela va positivement influencer ton existence !

Pour viser le zéro déchet, le plus important – c’est l’essence même du livre de Béa Johnson – est de suivre dans l’ordre ces 5 principes de base:

  • Refuser: apprendre à dire « non », bannir tout ce qui finit quand-même à la poubelle (folders publicitaires, échantillons, gadgets dans les packs pour enfants…)
  • Réduire ou simplifier: ne garder que l’essentiel et préférer la qualité à la quantité (vendre, donner ou échanger le reste, ne plus acheter impulsivement,  …)
  • Réutiliser: suivre des tutos DIY sur internet pour apprendre à donner une 2e vie à milles et uns objets du quotidien (bocaux en verre, vieux tissus, meubles …)
  • Recycler: trier les déchets qui ne peuvent être réduits ou réutilisés selon la méthode du tri sélectif en vigueur dans votre commune.
  • Composter: rendre à la terre ce qui va à la terre

À partir de maintenant, chacun de tes choix commerciaux devra passer par cette moulinette. C’est simplissime et pourtant nous ne le faisons que très rarement. Cette prise de recul nécessaire va en effet t’aider à te débarrasser des vieilles Vans pourries de 1993 que ton mari ne veut pas jeter de tout le superflu qui t’entoure et aussi à ne plus acheter tout et n’importe quoi de façon compulsive ou irréfléchie!

Bien entendu, ce n’est pas la panacée… Le bouquin de Béa Johnson recèle plus de cent conseils pour passer au mode zéro déchet. Tous les préceptes proposés dans le livre ne sont pas transposables à l’identique dans ton quotidien mais ils ont le mérite d’amener à réfléchir sur comment tu pourrais améliorer ce qui peut l’être. Si cela t’intéresse, je t’invite à parcourir en détail les 13 chapitres pour découvrir quelles alternatives responsables et plus respectueuses de l’environnement elle propose afin de réduire au maximum le foutoir qu’est devenu ta maison tes déchets. Mais si tu n’as pas le temps, et parce que je crois profondément à l’effet papillon et à l’utilité réelle de chaque petit geste, je vais t’exposer mes propres astuces, basées sur le livre, qui te permettront de savoir par où commencer pour évoluer durablement vers une mode de consommation plus responsable. Viens, je te montre le chemin… C’est peu et pourtant tellement à la fois ! Regarde…

Crédit: Zero waste Home (chaine Youtube de Béa Johnson)

ZÉRO DÉCHET – QUELS AVANTAGES ?

Tu sais qu’il suffit de changer quelques petites choses au jour le jour mais tu ne sais pas lesquelles? Tu t’es déjà dit que tu voulais tout quitter pour vivre sur une île déserte vivre ta vie autrement mais tu ne sais pas comment débuter? Je t’invite à commencer dès à présent ! Tu verras ce n’est pas très compliqué et les effets positifs de ces changements vont instantanément avoir un effet bénéfique sur toi et ton portefeuille.

Un des principaux avantages quand on démarre l’aventure de la réduction de ses déchets est en effet que quand notre espace est réduit à l’essentiel, notre esprit est beaucoup moins tenté de partir dans tous les sens. Posséder moins de choses nous aide à retrouver plus facilement ce que l’on cherche, nous apprend à nous recentrer sur ce qui nous est positif et nous fait gagner du temps que l’on peut alors consacrer à des activités ou  aux êtres qui nous sont chers.

Par ailleurs, lorsqu’on achète moins et qu’on commence à produire soi-même ce dont on a réellement besoin (via un potager, des conserves « faites-maison », des vêtements cousus main etc …), le gaspillage est fortement réduit et comme on ne participe plus à toute la chaîne purement commerciale de la vente des produits, nos finances en sont positivement influencées.

Zéro déchet: que retenir du livre culte de béa Johnson et 8 astuces pour apprendre comment s'y mettre.

Crédit photo: Pixabay

Au prix de quelques efforts, tu y arriveras aussi, j’en suis certaine! Mais pour t’aider, voici, comme promis, 7 astuces tirées du livre de Béa Johnson pour apprendre comment réduire ses déchets de façon durable.

7 ASTUCES DURABLES ET FACILES A METTRE EN PLACE  POUR RÉDUIRE CONSIDÉRABLEMENT SES DÉCHETS

GARDE ROBE :

Trie ta garde-robe et ne garde que l’essentiel, c’est-à-dire les vêtements en parfait état, que tu mets régulièrement, qui te servent (sport, métier, …) ou qui te font vraiment plaisir. Donne, vend ou échange tout le reste et fais de même pour toute ta famille.

Avantage : moins de lessives et de repassage / moins de bazar dans les armoires et donc moins de tri à effectuer  au changement de saison / des poubelles moins remplies car moins de vêtements jetés / Recyclage de ce qui peut l’être avec au passage un petit bénéfice financier.

SHOPPING :

Lorsque tu achètes un vêtement, assure-toi de sa qualité et du fait que tu en auras vraiment usage ou du plaisir. Si possible dirige-toi plutôt vers des labels responsables, green et éthiques. Le fait d’attendre quelques jours avant d’effectuer un achat, permets aussi souvent de vérifier si c’est un achat compulsif ou réfléchi.

 Avantage : moins de vêtements qui s’usent trop vite ou passent de mode/ moins de dépenses futiles

REPAS :

Apprends à cuisiner les restes et congèle quand il y a trop au lieu de tout jeter – il y a plein de chouettes tutos sur internet !

Avantage : Des poubelles moins remplies et donc des économies / La découverte de nouvelles recettes sympa et économiques.

AMENAGEMENT CUISINE :

Mets un seau juste en dessous de ton évier pour récolter tes déchets organiques (restes de fruits, légumes, œufs, plantes…). Quand il est plein, déverse-le dans ton bac à compost ou la poubelle dédiée aux déchets organiques.

Avantage : Des poubelles moins remplies et donc des économies/ il ne faut pas courir dehors ou au garage à chaque épluchure ou coquilles d’œuf ; ce qui souvent un frein ou une source de démotivation.

VAISSELLE :

Aies toujours une gourde sous la main et attribue un seul verre et assiette par membre de ta famille.

Avantage : Moins de vaisselle à faire/ des poubelles moins remplies de bouteilles en plastiques et de produits jetables (verre en carton, berlingot, canettes…)

COURSES ALIMENTAIRES:

Achète en vrac, local et via des circuits courts. Aies aussi toujours des sacs de courses réutilisables en coton dans ta voiture.

Avantage : Des poubelles moins remplies car on limite les sacs en plastiques, les cartons, les conserves et autres contenants jetés immédiatement après ouverture/ Faire des économies car le vrac est souvent moins cher au kilo.

SALLE DE BAIN :

Utilise des lingettes réutilisables et lavables pour te démaquiller et nettoyer ton visage.

Avantage : Des poubelles moins remplie car l’usage de centaines de cotons démaquillants par an n’est plus d’actualité.

RÉSULTATS

Maintenant que je fais attention à réduire nos déchets, le contenu de ma poubelle est bien moins volumineux qu’il y a quelques mois et je consomme de manière bien plus réfléchie. Celui qui s’en porte le mieux, c’est mon portefeuille. Mais il n’y a pas que cela…L’impact négatif de mes achats sur l’environnement se réduit au fur et à mesure et je suis heureuse de savoir que tous mes petits gestes contribueront à laisser à nos enfants une planète en bon état.

J’espère que ces quelques lignes t’auront convaincu(e) et que tu auras trouvé au moins une ou deux astuces à mettre en place dès aujourd’hui.

Je remercie en tout cas chaleureusement tous ceux qui contribueront au changement et vous invite à partager cet article au maximum pour que nous soyons toujours plus nombreux à faire de ce défi une réalité !

Ainsi si vous comptez commencer à réduire vos déchets suite à cet article, cela me ferait plaisir que vous partagiez votre expérience en utilisant le hashtag #celia_dreams sur vos réseaux sociaux ou en identifiant directement Célia Dreams via les boutons de partage ci-dessous.

Le déchet le plus facile à éliminer, est celui que l’on n’a pas produit.

– Anonyme

POUR ALLER PLUS LOIN

                    

Découvre aussi plein d’autres astuces zéro déchet dans mon tableau Pinterest dédié à ce sujet:


Si tu aimes l’univers de Célia Dreams et que tu ne veux rater aucune info et actu que je publie, suis-moi sur Facebook, Twitter ou Pinterest. Je partage aussi quelques moments de ma vie plus personnelle sur Instagram.

Inscription Newsletter Célia Dreams

Tu désires garder une trace de cet article ou le partager sur tes réseaux sociaux?

Épingle-le sur ton Pinterest ou utilise les boutons de partage ci-dessous.

Zéro déchet: que retenir du livre culte de Béa Johnson et 8 astuces pour apprendre comment s'y mettre.

Crédit photo: Célia Dreams

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire