Mal des transports: comment ne pas être malade? (3 remèdes naturels à faire soi-même)

A l’approche des vacances, si la plupart d’entre vous se réjouit de pouvoir enfin lever un peu le pied et partir à la découverte de nouvelles contrées, il en est d’autres qui appréhendent le jour du grand départ. La route des vacances peut en effet être aussi synonyme de véritable calvaire et notamment pour les personnes sujettes au mal des transports.  C’est votre cas? Vous avez des enfants en bas âge qui au moindre virage tournent au vert « maman, je dois vomir »?

Découvrez donc comment soigner rapidement tout mal des transports, y compris pour les bébés, grâce à 3 remèdes 100% naturels. Vertiges, nausées ou bouffées de chaleur ne seront alors plus qu’un lointain souvenir et vous pourrez partir en voyage le cœur tranquille. A l’aide d’astuces et tutos faciles à appliquer, apprenez à vous débarrasser rapidement d’une envie de vomir en voiture ou de sueurs désagréables suite aux roulis d’un bateau sur une mer agitée. Mais avant de passer aux travaux pratiques, quelques explications sur qui est sujet et pourquoi souffre t’on du mal des transports?

Mal des transports: 3 remèdes naturels pour soigner le mal des transports

Crédit photo: Célia Dreams

Les causes et les victimes du mal des transports

Le mal des transports (cinétose ou cinépathie) est un trouble fréquent qui touche en moyenne 1 personne sur 10 en voiture et 1 sur 5 en avion. Il s’agit en réalité d’un problème d’oreille interne et de conflit sensoriel qui résulte d’une distorsion entre la perception visuelle et l’équilibre (système vestibulaire). Ce que les yeux renvoient au cerveau n’est pas en adéquation avec ce que ce dernier perçoit des bruits et mouvements provenant de l’environnement extérieur. C’est la raison pour laquelle une crise se déclenche plus souvent lorsqu’un véhicule fait des mouvements amples ou brusques (notamment dans les cols des montagnes ou en mer lorsque celle-ci est déchaînée).

De fait, les femmes sont en général plus touchées que les hommes (particulièrement les femmes enceintes) mais ce sont surtout les jeunes enfants qui en souffrent le plus (entre 3 et 12 ans) car ils ont rarement les yeux à hauteur de la ligne d’horizon surtout s’ils sont « jouettes ».

En effet, st si l’espace dans lequel ils se trouvent est confiné, sans vue sur la ligne d’horizon et peu aéré, toutes les conditions sont réunies pour qu’à un moment ou un autre ils ne se sentent pas bien, aient l’estomac retourné et envie de vomir. Parents propriétaires d’une Fiat mini, vous voilà prévenus! 😉 

💡 Avant de partir en vacances, préparez aussi un spray anti-moustique naturel « maison »

Si vous ou vos enfants sont souvent malades en voiture, apprenez tout d’abord à déceler rapidement les toute indisposition liée à un état de cinépathie. Cela vous permettra déjà d’y réagir à temps, avant que les symptômes ne dégénèrent. Voici les manifestations les plus courantes:

Symptômes et manifestations de la cinétose

Les principaux signaux d’un mal de voiture, d’avion ou de mer que vous devez guetter sont les suivants:

  • malaises
  • nausées et vomissements
  • ventre douloureux
  • maux de tête 
  • vertiges
  • suffocation (manque d’oxygène), hyperventilation ou transpiration

Autant de manifestations inconfortables qui peuvent largement venir perturber le voyage, voire parfois même empêcher certaines personnes tout simplement de voyager à l’étranger. Prendre l’avion, le bateau ou la voiture pour se rendre en vacances devient dans leur cas totalement hors de question.

Fort heureusement, il existe des remèdes naturels contre le mal des transports que vous pouvez par ailleurs fabriquer vous-mêmes. En voici 3 que vous pourrez facilement réaliser chez vous:

Comment lutter contre le mal de l’air, de mer ou de voiture sans prendre de médicaments?

Il existe bien entendu des médicaments (Cocculine® ou R-calm®) pour prévenir ou soulager les bobos liés à une cinétose. Mais si vous êtes à la recherche d’alternatives entièrement naturelles ou de solutions de médecine douce pour prévenir tout risque de malaise, voici 3 astuces de grand-mère anti-vomissement que vous pouvez facilement réaliser vous-mêmes.

Souvent bien moins chères que leurs homologues industrielles, ces solutions sont toutes aussi efficaces contre le mal de mer, de terre ou de l’air! Issues de la phytothérapie ou de l’aromathérapie, elles sont faciles à appliquer et ne demandent que peu – voire pas – d’ingrédients.

Je vous explique ci-après comment faire:

💡 Connaissez-vous par ailleurs la gemmothérapie et ses bienfaits contre le mal des transports?

3 remèdes naturels « maison » contre la mal des transports (recette et DIY)

Voici donc en 3 étapes mon mode d’emploi pour prévenir et diminuer les sensations désagréables liées au mal des transports.

1. En prévention

Le gingembre (confit, en infusion ou en poudre)

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) reconnait que l’usage du gingembre est « cliniquement justifié » contre les désagréments liés au mal des transports. C’est en effet LE remède radical naturel sur lequel vous devez miser si vous êtes sensibles ou malades en voiture. 

Vaincre le mal du voyage grâce au gingembre

Méthode:

Au minimum, une heure avant de prendre la route (en prévention), pensez à soit

  • (faire) grignoter du gingembre confit
  • (faire) boire une infusion de gingembre frais avec un peu de miel et de jus de citron (laisser infuser min. 10-15 min avant de boire). A mettre dans une gourde isotherme et boir aussi tout au long du voyage.
  • (faire) avaler un comprimé de poudre de gingembre (que vous aurez réalisée vous-mêmes avec du gingembre frais ou en vente en pharmacie).

Renouvelez pendant toute la durée du voyage.

PRATIQUE : Ayez un peu de gingembre confit dans votre sac à main. À mastiquer pendant le trajet en cas d’apparition de sensations de  nausées (en vente dans les supermarchés au rayon « asiatique »).

2. Pendant le trajet

L’huile essentielle de menthe poivrée

Utilisée sous forme d’huile essentielle, la menthe poivrée limite efficacement les nausées, vomissement, vertiges et autres étourdissements. Avec environ 45% de menthol, elle est reconnue pour ses effets antispasmodiques, réduisant ainsi les contractions digestives et intestinales.

Méthode:

Versez quelques gouttes (2-3) d’huile essentielle de menthe poivrée 

  • en prévention: sur une comprimé neutre à laisser fondre en bouche
  • en cours de route: sur un petit mouchoir en tissu que vous inhalerez à souhait. La jolie marque belge Koshishop s’est associée à Bioflore pour proposer des kits de voyage hyper pratiques contre le mal des transports. N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site si vous souhaitez vous en procurer.
    Kit de voyage contre le mal des transports: huiles essentielle menthe poivrée et mouchoir en tissu

    Crédit photo: Koshishop

    Kit de voyage contre le mal des transports: huiles essentielle menthe poivrée et mouchoir en tissu

    Crédit photo: Koshishop

     

     

     

     

     

 

 

PRATIQUE :

RECETTE EXPRESS DE ROLL-ON AUX HUILES ESSENTIELLES: Préparez un petit flacon-pipette ou roll-on avec la synergie d’huiles essentielles anti-spasmodiques suivante: 5 ml d’huile essentielle de menthe poivrée, 3 ml d’huile essentielle d’estragon, 4ml d’huile essentielle de gingembre. Déposez quelques gouttes sur un mouchoir ou au creux de votre poignet et respirez 3-4 fois quand vous sentez que vous commencez à vous sentir mal.

A renouveler jusqu’à ce que le mal de tête ou des transports passe. 

Attention: ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes ni aux enfants de moins de 6 ans. Ne pas mettre en contact avec le nez, la peau ou les yeux.

Un chouette site pour acheter vos huiles essentielles?

Joli’Essence A découvrir ici  (5€ de réduction sur votre première commande avec le code promo CELIA5)

 

3. Lorsque le mal des transport est installé

L’acupression manuelle ou le bracelet d’acupression

Issue de la médecine chinoise, cet procédé de médecine douce permet par de petites pressions sur 4 points clés du corps de faire circuler à nouveau l’énergie de manière optimale et d’empêcher que l’énergie remontante de l’estomac due à un déséquilibre passager des sens ne se transforme en reflux ou nausées.

Découvrez ci-dessous quels sont les points acupuncture qu’il faut masser pour éviter le mal des transports:

Méthode:

Pour ré-harmoniser l’estomac, masser énergiquement à l’aide de vos 2 pouces et pendant plusieurs minutes les points suivants:

  1. Juste en dessous des genoux (36e points du méridien de l’estomac)
  2. A l’intérieur des poignets, à 2 doigts joints à partir du pli du poignet, dans le creux entre les 2 tendons
  3. Au sommet du crane (petit creux), tapotez avec 2 doigtes
  4. Derrière, dans la nuque (rentrez le menton), croisez les mains et trouvez 2 points creux que vous masserez avec vos pouces (20 e point du méridien de la vésicule biliaire)
Conseil santé: points d'acupression mal des transports

Images tirées de la vidéo de Conseil Santé – cliquez sur l’image pour voir la vidéo sur Youtube

Mal des transports: bracelet d'acupression pour enfants et adultes

PRATIQUE : Si vous n’êtes pas doué pour l’acupression « maison », sachez qu’il existe des bracelets d’acupression « tout prêts » vendus en pharmacie à mettre autour des poignets. Ils soulagent et empêchent les malaises tout au long du voyage et sont très pratiques pour les bébés ou petits enfants souvent sujets au mal des transports. Demandez conseil à votre pharmacien. Personnellement, j’utilise ceux de la marque Sea-Band

Précautions particulières supplémentaires à suivre pendant le voyage pour soulager un état nauséeux:

Voici en plus des remèdes naturels cités plus haut, quelques recommandations supplémentaires pour éviter d’en venir à vomir ou de se sentir mal lorsque l’on voyage en véhicule motorisé:

🤢 Évitez de lire, d’écrire ou de regarder un film sur un iPad

🤢 Placez-vous au centre du véhicule, dans le sens de la marche et fixez un objet fixe à l’extérieur de la voiture (ou alors au bord d’une fenêtre en fixant l’horizon)

🤢 Voyagez l’estomac rempli et en étant bien reposé

🤢 Aérez régulièrement l’habitacle en ouvrant les fenêtres (en avion, activez l’air conditionné) ou, sur un bateau, placez-vous à l’extérieur

🤢 Faites des pauses fréquentes pour vous aérez et vous détendre.

🤢 Enfin si vous ou vos compagnons de voyage souffrez du mal des transports, prévoyez toujours un ou deux sacs en plastique dans l’habitacle pour éviter la catastrophe et si vous voyagez avec des enfants en bas âge, ayez toujours avec vous des vêtements de rechange et de quoi les débarbouiller.

Avec tous ces bons conseils, voyager en transports motorisés ne devrait plus vous rebuter. A moins bien sûr qu’en plus d’être malade, vous en ayez peur

Et comment fait-on pour vaincre la peur de prendre l’avion?

Pour ceux qui en plus d’être malade en transports ont en plus peur de prendre l’avion, sachez qu’outre le fait de s’envoyer une bonne rasade de whisky, il existe des cours ou stages collectifs à Bruxelles qui permettent de développer des techniques simples et efficaces pour éliminer définitivement toute angoisse liée à un vol en avion. Cette méthode originale vous permettra de :

  • Expérimenter en prenant les commandes de vol d’un simulateur de Boeing 737 avec un psychologue et un pilote/instructeur
  • Être serein pendant les différentes phases d’un vol grâce à une boîte à outils personnelle

Et finalement … de prendre l’avion en toute confiance !

*****

J’espère que cet article autour des remèdes naturels contre le mal des transports vous aura plu! Si c’est le cas, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire en bas de page. Et si vous avez testé l’une ou l’autre méthode ou que vous connaissez d’autres solutions naturelle efficaces pour traiter le mal des transports, n’hésitez pas à me le noter aussi !

*****

Vous avez aimé cet article sur les remèdes naturels contre le mal des transports et désirez en garder une trace?

Épinglez-le sur Pinterest à l’aide du visuel ci-dessous.

Aidez-moi aussi à le faire connaître en la partageant sur vos réseaux sociaux via les boutons de partage tout en bas de l’article. Et n’oubliez pas de me tagguer pour que je vous fasses un petit coucou 😉 

Comment soigner naturellement le mal des transports?

Crédit photo: Célia Dreams

Vous aimez l’univers de Célia Dreams, le petit blog belge green et gourmand et ne voulez rater aucune publication?

Abonnez-vous dès à présent à la Newsletter ci-dessous ainsi qu’à la page Facebook et à la chaine Youtube du blog.

Suivez-moi enfin aussi au quotidien sur Instagram, j’y partage des moments et du contenu plus personnel.

 

 

En route vers un mode de vie plus sain!
Inscris-toi à la newsletter et reçois ton cadeau de bienvenue

eBook gratuit - "Collations équilibrées et gourmandes pour petits et grands!"

Célia Dreams - eBook - Collations équilibrées et gourmandes: recettes et astuces pour ne plus succomber aux sucreries industrielles

En t'abonnant au blog, tu rejoindras la joyeuse communauté de Célia Dreams!

Tu bénéficieras régulièrement de mes petites astuces simples et efficaces pour embellir ton quotidien.

Et tu auras accès à des ressources qui ont fait leur preuve et qui te permettront de mettre en oeuvre le changement dont tu as toujours rêvé.

Invalid email address
Promis, je ne t'innonderai pas de mails et tu pourras repartir quand tu le voudras!
Résumé
Nom de l'article
3 remèdes naturels contre le mal des transports (voiture, avion ou bateau)
Description
Débarrassez-vous du mal des transports (voiture, avion ou bateau) grâce à ces 3 remèdes 100% naturels super efficaces et peu coûteux.
Autheur
Nom de l'éditeur
Célia Dreams

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.